MAI 18, 2022
in

Le Port d'Anvers-Bruges et CMB.TECH préparent l'Hydrotug, le premier remorqueur à hydrogène

Le Port d'Anvers-Bruges et CMB.TECH accueilleront bientôt l'Hydrotug, le premier remorqueur à hydrogène. L'Hydrotug est composé de deux moteurs BeHydro V12 dual fuel à vitesse moyenne qui peuvent fonctionner à l'hydrogène et au carburant traditionnel. Ce développement révolutionnaire sera utilisé par le port d'Anvers-Bruges. C’est une étape importante dans la transition vers un port durable et neutre sur le plan climatique d'ici 2050 et sera opérationnel au premier trimestre de 2023.

Avec l'Hydrotug, CMB.TECH confirme son rôle de pionnier international dans la transition vers des navires alimentés par des carburants respectueux de l'environnement.

Nous sommes ravis que le port d'Anvers-Bruges soit le premier utilisateur de l'Hydrotug, le plus grand navire à hydrogène du monde. La technologie a été approuvée par le Lloyd's Register et nous sommes prêts à aborder le marché mondial des 10.000 remorqueurs. Grâce à cette technologie, nous pouvons améliorer considérablement la qualité de l'air dans les ports et introduire la technologie de l'hydrogène dans tous les ports du monde.

Roy Campe - CTO de CMB.TECH
Hydrotug 07

L'Hydrotug fait partie d'un programme intégral de la décarbonation de la flotte du Port d'Anvers-Bruges. Avec cette innovation, le Port d'Anvers-Bruges s'efforce d'intégrer les technologies les plus respectueuses de l'environnement disponibles. L'Hydrotug peut stocker 415 kg d'hydrogène comprimé dans 6 réservoirs installés sur le pont et peut ainsi éliminer les émissions équivalentes à 350 voitures.

Le port unifié a l'ambition de devenir la porte énergétique de l'Europe en tant que "port vert". Un rôle important est réservé à l'hydrogène (vert) dans ce contexte. Nous saluons donc ces projets. Ce sont des innovations de ce type qui permettent à notre port de continuer à exceller en tant que moteur économique de la Flandre. Nous attendons avec impatience l'arrivée de l'Hydrotug à Anvers vers la fin de l'année.

Annick De Ridder - Vice-bourgemestre pour le port, le développement urbain, l'aménagement du territoire et le patrimoine de la ville d'Anvers, présidente du conseil d'administration du Port d'Anvers-Bruges

Récemment, le port d'Anvers a fusionné avec le port de Zeebrugge en une seule grande organisation qui vise à concilier les personnes, le climat et l'économie. Notre objectif commun est de devenir neutre en carbone d'ici 2050, en empruntant de nombreuses voies différentes en matière de durabilité, telles que la capture et le stockage du carbone, et les efforts en matière d'hydrogène. D'ici 2028, notre objectif est d'avoir les premières molécules d'hydrogène vertes sur nos plateformes. En outre, nous étudions la possibilité de créer un pipeline d'hydrogène entre les deux ports et vers l'arrière-pays européen afin d'utiliser autant d'énergie renouvelable que possible. Cet hydrotug est un exemple fantastique de ce à quoi devrait ressembler notre avenir durable.

Rob Smeets - Manager des opérations du Port d'Anvers-Bruges

BeHydro, une coentreprise entre CMB.TECH et ABC, a récemment développé la technologie des moteurs à vitesse moyenne avec une puissance de sortie plus élevée. L'Hydrotug est le premier navire à être propulsé par ces moteurs à vitesse moyenne à double carburant - chacun fournissant une puissance 2 mégawatts - avec les dernières émissions de phase V de l'UE après traitement. Les moteurs ont passé avec succès les tests d'acceptation en usine (FAT) nécessaires pour valider le bon fonctionnement de l'équipement. Ces tests sont exigés par Lloyd's Register, un service professionnel mondial spécialisé dans l'ingénierie et la technologie pour l'industrie maritime et qui améliore la sécurité et sureté des navires.

Hydrotug motor 1

La première mise à l'eau de l'Hydrotug aux chantiers navals Armón de Navia, en Espagne, a eu lieu lundi, le 16 mai, et dans les prochains mois, les travaux de construction restants sur le navire seront achevés (équipement) afin que les essais en mer puissent suivre plus tard cette année. L'objectif est de livrer l'Hydrotug d'ici la fin de l'année et de le rendre pleinement opérationnel au premier trimestre de 2023 à Anvers.

Nouvelles Connexes

Hydrocat 03
MAI 10, 2022 in
Windcat Workboats et CMB.TECH présentent le premier navire de transfert d'équipage (CTV) fonctionnant à l'hydrogène: l'Hydrocat 48, prêt à être utilisé immédiatement

Le mardi 10 mai 2022, Windcat Workboats et CMB.TECH ont annoncé que le premier véhicule de transport combiné (CTV) fonctionnant à l'hydrogène est prêt à être mis en service immédiatement après avoir été testé et avitaillé avec succès. Ce développement révolutionnaire pour l'industrie maritime et l'industrie éolienne en mer est le premier CTV à utiliser des carburants propres pour réduire jusqu'à 80 % sa consommation de carburant traditionnelle et des émissions associées. L'Hydrocat 48 est un nouveau développement écologique, qui introduit la technologie du carburant propre dans le modèle Windcat MK 3.5, déjà très économe en carburant et très performant.