JUILLET 05, 2022
in

Vestas utilise son premier navire de service offshore fonctionnant à l'hydrogène, l'Hydrocat 48

Dans le cadre de son engagement à être neutre en carbone d'ici 2030, sans utiliser de compensations, Vestas va étudier comment le premier navire de transfert d'équipage (CTV) à hydrogène au monde, l'Hydrocat 48, peut contribuer à réduire les émissions de CO₂ de ses opérations de service offshore. Pour ce faire, Vestas mettra en place un programme pilote en collaboration avec son fournisseur habituel, Windcat Workboats.

Hydrocat 03

L'Hydrocat 48 est alimenté par une solution bicarburant, qui peut être alimentée par de l'hydrogène en combinaison avec du gazole marin. Le carburant hydrogène ne contient pas de carbone, ce qui signifie que les émissions de carbone peuvent être réduites de manière significative tout en conservant la même puissance. La solution sera testée dans le cadre d'un programme pilote au parc éolien du Nord, et le démarrage est prévu pour le 15 juillet. Le programme se déroulera jusqu'à la fin de 2022 et donnera à Vestas l'occasion d'explorer les approches les plus évolutives pour intégrer l'hydrogène dans son dispositif opérationnel. L'objectif de l'essai est de comprendre les possibilités et les limites des navires fonctionnant à l'hydrogène dans le cadre d'une exploitation quotidienne.

Des secteurs difficiles à éliminer progressivement, tels que le transport maritime, seront la dernière frontière de notre voyage mondial vers la décarbonisation. L'hydrogène est une technologie clé pour faciliter ce voyage et Vestas est donc impatient de tester son potentiel pour réduire les émissions de nos opérations de service. Une adoption plus large des technologies de décarbonisation n'est possible qu'avec le soutien des leaders de l'industrie, et c'est pourquoi Vestas est fier de diriger ce projet pilote.

Christian Venderby - Vice-président exécutif, Service, Vestas

Les émissions de carbone liées aux activités en mer représentent actuellement un tiers des émissions de portée 1&2 de Vestas, de sorte que le déploiement de navires à hydrogène sera crucial pour le parcours de durabilité de Vestas. Le nouveau Hydrocat 48 a le potentiel d'économiser 158 tonnes de CO₂, soit une réduction estimée à 37 % des émissions de carbone par rapport à un navire traditionnel. Cette économie sera validée au cours du projet pilote et l'on étudiera comment la solution peut être étendue s'il s'avère qu'elle a un impact sur les émissions de portée 1 et 2 de Vestas.

Pour l'instant, le navire sera principalement alimenté par de l'hydrogène gris, l'hydrogène vert n'étant pas disponible en quantité suffisante. Grâce au pilote et donc à l'utilisation de l'Hydrocat 48, Vestas vise à développer une voie pour l'hydrogène vert dans ses opérations offshore, qui pourra être exploitée lorsque l'hydrogène vert aura atteint le niveau de maturité requis.

Développée en collaboration avec notre société sœur CMB.TECH, elle offre à l'industrie une solution rentable pour réduire de manière significative les émissions des navires de service qui peut être appliquée à n'importe quel parc éolien aujourd'hui. En utilisant des moteurs à combustion bicarburant, nous pouvons rendre la technologie de l'hydrogène opérationnelle dans l'industrie et donner le coup d'envoi au développement de la technologie, des réglementations, de la chaîne d'approvisionnement, etc. Des partenariats de ce type sont nécessaires pour poursuivre le développement de cette technologie et nous remercions Vestas d'avoir fait ce premier pas.

Willem van der Wel - Directeur général de Windcat Workboats

L'exploitation d'un TVC en mer du Nord qui fonctionne également à l'hydrogène créera la demande nécessaire pour les investissements dans l'approvisionnement en hydrogène. Norther est honoré que Vestas soit à l'origine de cette chaîne de valeur en exploitant ce TVC dans son parc éolien offshore et est heureux de contribuer ainsi à la réduction des émissions.

Christophe De Schryver - Directeur exécutif, Norther Wind Farm

Nouvelles connexes

Hydrotug 05
MAI 18, 2022 in
Le Port d'Anvers-Bruges et CMB.TECH préparent l'Hydrotug, le premier remorqueur à hydrogène

Le Port d'Anvers-Bruges et CMB.TECH accueilleront bientôt l'Hydrotug, le premier remorqueur à hydrogène. L'Hydrotug est composé de deux moteurs BeHydro V12 dual fuel à vitesse moyenne qui peuvent fonctionner à l'hydrogène et au carburant traditionnel. Ce développement révolutionnaire sera utilisé par le port d'Anvers-Bruges. C’est une étape importante dans la transition vers un port durable et neutre sur le plan climatique d'ici 2050 et sera opérationnel au premier trimestre de 2023.

Hydrocat 03
MAI 10, 2022 in
Windcat Workboats et CMB.TECH présentent le premier navire de transfert d'équipage (CTV) fonctionnant à l'hydrogène: l'Hydrocat 48, prêt à être utilisé immédiatement

Le mardi 10 mai 2022, Windcat Workboats et CMB.TECH ont annoncé que le premier véhicule de transport combiné (CTV) fonctionnant à l'hydrogène est prêt à être mis en service immédiatement après avoir été testé et avitaillé avec succès. Ce développement révolutionnaire pour l'industrie maritime et l'industrie éolienne en mer est le premier CTV à utiliser des carburants propres pour réduire jusqu'à 80 % sa consommation de carburant traditionnelle et des émissions associées. L'Hydrocat 48 est un nouveau développement écologique, qui introduit la technologie du carburant propre dans le modèle Windcat MK 3.5, déjà très économe en carburant et très performant.

Be Hydro mono fuel 06
MAI 09, 2022 in
BEH2YDRO lance des moteurs 100% hydrogène pour les applications industrielles au Sommet mondial de l'hydrogène à Rotterdam

À l'occasion du Sommet mondial de l'hydrogène qui se tient aujourd'hui à Rotterdam, BEH2YDRO lance ses moteurs 100 % hydrogène pour les applications lourdes. Ces moteurs innovants à zéro émission sont prêts à être utilisés et permettent à l'industrie de s'engager davantage dans un développement 100% durable et respectueux de l'environnement. BEH2YDRO est une entreprise commune entre ABC et CMB.TECH.