MAI 10, 2022
in

Windcat Workboats et CMB.TECH présentent le premier navire de transfert d'équipage (CTV) fonctionnant à l'hydrogène: l'Hydrocat 48, prêt à être utilisé immédiatement

Le mardi 10 mai 2022, Windcat Workboats et CMB.TECH ont annoncé que le premier véhicule de transport combiné (CTV) fonctionnant à l'hydrogène est prêt à être mis en service immédiatement après avoir été testé et avitaillé avec succès. Ce développement révolutionnaire pour l'industrie maritime et l'industrie éolienne en mer est le premier CTV à utiliser des carburants propres pour réduire jusqu'à 80 % sa consommation de carburant traditionnelle et des émissions associées. L'Hydrocat 48 est un nouveau développement écologique, qui introduit la technologie du carburant propre dans le modèle Windcat MK 3.5, déjà très économe en carburant et très performant.

La technologie bicarburant a été intégrée à la série MK3.5 sans compromettre les performances et tout en conservant la fiabilité d'un navire fonctionnant au carburant traditionnel. Il s'agit du premier navire à offrir véritablement une alternative durable au carburant diesel.

CMB.TECH a été la première à construire une navette de passagers à hydrogène en 2017. Basé sur cette technologie éprouvée, l'Hydrocat 48 est maintenant conçu et construit.

Le moteur de base MAN est fabriqué par MAN Engines pour un fonctionnement bicarburant et équipé d'un système d'injection d'hydrogène par CMB.TECH.

Hydrocat 01

Ce navire offre à l'industrie une solution rentable pour réduire considérablement les émissions des navires de service, qui peut être appliquée à tout parc éolien aujourd'hui. Cette solution peut être considérée comme un tremplin vers des CTV fonctionnant entièrement à l’hydrogène. En commençant par les moteurs à combustion interne bicarburants, nous pouvons rendre la technologie de l'hydrogène opérationnelle dans l'industrie et donner un coup de fouet au développement ultérieur de la technologie, de la réglementation, de la chaîne d'approvisionnement, etc.

Willem Van Der Wel - Directeur général de Windcat Workboats

L'adéquation de cette technologie pour un CTV est principalement due au fait que les moteurs diesel existants peuvent être utilisés. Aucune modification fondamentale du moteur principal n'est nécessaire, ce qui signifie non seulement que l'entretien et les réparations restent simples, mais aussi que le moteur peut revenir au carburant diesel facilement et sans modification. Même si l'hydrogène n'est pas disponible, le navire peut continuer à fonctionner avec du carburant traditionnel, ce qui en fait une solution très robuste et fiable pour l'industrie éolienne en mer.

Roy Campe - CTO de CMB.TECH

Optimisation supplémentaire: mono-carburant

CMB.TECH et Windcat Workboats travaillent à l'optimisation de la puissance des moteurs et à l'utilisation accrue de l'hydrogène. Le plan à long terme consiste à développer la technologie et l'infrastructure nécessaires pour pouvoir utiliser une option mono-carburant via un moteur à combustion interne (ICE).

Alimentation en hydrogène et station de remplissage mobile

La chaîne d'approvisionnement en hydrogène doit encore se développer pour devenir facilement accessible dans un plus grand nombre d'endroits. On observe une évolution importante vers les applications de l'hydrogène et la chaîne d'approvisionnement en hydrogène devrait se développer au cours des prochaines années. CMB.TECH et Windcat ont également développé des solutions pour alimenter le navire en hydrogène à ce stade précoce du développement de l'hydrogène. CMB.TECH a conçu une remorque de 40ft permettant de stocker l’hydrogène à 500bar pour le ravitaillement à distance de tous les différents systèmes en fonctionnant grâce à la technologie actuellement utilisée. De multiples applications et clients peuvent être servis par ce seul système, qui peut également supporter l'Hydrocat 48.

Windcat, ainsi que ses partenaires de coentreprise TSM et FRS, ont trois autres navires en construction qui peuvent être équipés de la technologie de l'hydrogène à bord. D'autres modèles de CTV utilisant cette technologie sont en cours de développement.

Hydrocat bunkering 05

Moteur MAN – comment fonctionne-t-il?

Le comportement de fonctionnement, la consommation de carburant et toutes les autres caractéristiques correspondent exactement à ceux du MAN (D2862 LE428) avec les performances identiques. Dans une forme de prétraitement, une quantité d'hydrogène mesurée avec précision est ajoutée à l'air de suralimentation. Ce mélange d'hydrogène et d'air est ensuite enflammé avec le carburant diesel injecté dans la chambre de combustion des cylindres. Selon le point de fonctionnement du moteur, seule une très petite quantité de gazole est nécessaire. Les paramètres d'injection du diesel sont optimisés en mode bicarburation pour obtenir les plus faibles émissions et les meilleures valeurs de consommation. Par conséquent, en mode bicarburation, une quantité considérablement moindre de CO2 est libérée dans les gaz d'échappement dans des conditions où le comportement et les caractéristiques de fonctionnement à pleine charge restent inchangés. En cas de problème dans le circuit d'hydrogène ou d'épuisement du réservoir d'hydrogène, il est possible de revenir au diesel à tout moment. Cela garantit un fonctionnement ininterrompu avec une fiabilité inchangée.

Nouvelles Connexes

CMB Namibia
FÉVRIER 24, 2022 in
Le groupe O&L et CMB.TECH lancent la première usine de production d'hydrogène vert en Namibie

Le mardi 22 février 2022, le groupe Ohlthaver & List (O&L) et CMB.TECH ont lancé la première usine de production d'hydrogène vert de Namibie. L'usine, un centre de démonstration des applications de l'hydrogène, sera construite dans la région d'Erongo. La construction débutera dans le courant de l'année 2022, l'objectif étant d'être opérationnelle à la fin de l'année 2023. En fonction des résultats de l'usine de démonstration, une usine de production à plus grande échelle suivra dans une deuxième phase, utilisant éventuellement l'ammoniac comme carburant pour le transport.